Don
Vous cherchez
Nos maisons Croix-Rouge
02.04.2021 | Plan Hiver

Bilan du plan hiver en province de Namur: bar à soupe, colis vestimentaires et douches solidaires

Entre novembre et mars, période durant laquelle nous avons déployé notre plan hiver, 850 colis vestimentaires ont été distribués aux plus démunis en province de Namur.

Depuis mars 2020 et la première vague de la pandémie de Covid19, la Croix-Rouge de Belgique a intensifié son aide aux personnes démunies. Durant toute l’année 2020, 163.000 aides alimentaires ont été distribuées. Sur le terrain, nous constatons une augmentation globale de 32 % de l’aide délivrée dans nos 65 points de distribution, celle-ci ayant même été multipliée par cinq par endroits !
Cette réponse s’est encore accrue depuis le déclenchement de notre plan hivernal au 1er novembre, et dans ce contexte toujours particulier de pandémie, qui voit les besoins continuer d’augmenter partout dans notre réseau en amenant son lot de nouveaux bénéficiaires. Premier bilan alors que se termine le plan hivernal, mais hélas pas la crise sociale…

À la Croix-Rouge de Namur :

  • A l’accueil sans-abri de Jambes, une centaine de personnes sans logement ont reçu du matériel pour se protéger du froid : sacs de couchage, chaussettes, sous-vêtements, gants, vestes chaudes. Au total, 850 colis vestimentaires ont été distribués sur 6 mois !
  • Cet accueil inconditionnel se poursuit du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 avec des petits déjeuners servis en extérieur ou à emporter. Deux douches sont également disponibles pour les personnes sans-abri, ainsi qu’une buanderie sociale et un accès wifi/téléphone.
  • La fréquentation a fortement augmenté cet hiver: l’hiver dernier, les volontaires accueillaient une dizaine de personnes. Cette saison, chaque jour entre 40 et 50 personnes se sont présentées à l’accueil. L’hiver 2019/2020, environ 55 douches/mois étaient comptabilisées. Cette année, c’est une moyenne de 150 douches/mois, soit le triple.

À la Croix-Rouge de Couvin :

  • 8 personnes sans-abri ont été aidées avec du matériel pour se protéger du froid : sac de couchage, sous-vêtements, vêtements chauds…
  • L’activité reste permanente pour les personnes sans logement : douches sociales tous les jours sauf le dimanche de 10h à 12h. En moyenne, 12 personnes/mois.
  • Le bar à soupe a été proposé en mode « take away » depuis janvier jusque fin mars, deux jours/semaine. Entre 40 et 50 personnes l’ont fréquenté à chaque ouverture. Une diminution de 50% car une centaine de places assises sont disponibles en temps normal. La Présidente de la Croix-Rouge de Couvin, Murielle Somme, explique ce phénomène : « Les personnes du bar à soupe viennent habituellement pour deux raisons : boire une soupe ET parler avec d’autres personnes, créer du lien. Cette année, le contexte sanitaire a mis l’accent sur l’aide alimentaire prioritairement, ce qui explique cette baisse de fréquentation. Toutefois, nous offrons aussi une aide alimentaire sous forme de colis et d’invendus qui explose littéralement depuis le début de la crise sanitaire ».

À la Croix-Rouge de Tamines :

3 personnes sans-abri ont reçu du matériel pour se protéger du froid.
L’activité reste permanente pour le public de rue : douches sociales ouvertes toute l’année, les mardis et jeudis de 10h30 à 14h.
Le bar à soupe a également ouvert en mode « take away » depuis le 1er novembre, trois jours/semaine. Il se prolonge jusque fin avril, deux jours/semaine, les mardis et jeudis de 11h30 à 13h. Ici aussi on constate une baisse de la fréquentation cet hiver, alors que l’on comptait 30 à 40 personnes à chaque ouverture avant le covid. Ceci témoigne de l’importance de nos bars à soupe pour les personnes isolées qui y viennent aussi pour créer du lien social et pas seulement pour se nourrir…

Notre aide ne s’arrête pas au 31 mars. Toutes ces activités continuent. Plus que jamais, en ces temps difficiles pour tous, la Croix-Rouge agit pour aider les plus démunis. .