Vous cherchez
Nos maisons Croix-Rouge
02.11.2020 | Plan Hiver

Plan hiver dans le Hainaut: bars à soupe, maraudes et take away

Une famille sur 4 en Belgique vit dans la pauvreté. On compte 17.000 personnes sans-abri.

Cette année, plus que jamais, toutes ces personnes plus vulnérables et en particulier celles qui n’ont pas de toit, ont besoin d’aide pendant le plan hivernal qui vient de débuter, ce 1er novembre.

Depuis mars, la première vague de la pandémie de Covid19 a laissé des traces et a multiplié la réponse de la Croix-Rouge, notamment au niveau de l’aide alimentaire, avec plus de 9000 colis distribués chaque mois.

Cette réponse s’accroît à nouveau en période hivernale.

« Il faut se rappeler que la première vague de la pandémie est survenue au début du printemps et s’est prolongée durant une période de canicule : les personnes les plus démunies n’avaient alors pas de frais de chauffage, qui représente un poste important de dépenses. Maintenant, il fait froid, les enfants sont à la maison, les personnes sans-abri manquent de lieux d’accueil : la situation devient dramatique pour des milliers de personnes. Nous nous devons d’intensifier nos actions pour aider le plus grand nombre », commente Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix-Rouge.

Lors du plan hivernal, qui se déroule traditionnellement, du 1er novembre au 31 mars, nos activités et notre accueil sont déjà renforcés dans tout le réseau Croix-Rouge.

Cette année 2020, nous sommes contraints de nous adapter avec la pandémie :

Aide aux personnes sans-abri

Dans les grandes villes, l’aide alimentaire qui a déjà été amplifiée depuis mars, se poursuit :

  • À la Croix-Rouge de Jumet, l’équipe de bénévoles continue de préparer des sandwichs et repas froids qui sont distribués à l’accueil de jour de Charleroi pour les personnes de la rue. Cela représente une centaine de repas/jour
  • Le bar à soupe de La Louvière reste ouvert pour le moment. Les locaux assez spacieux permettent d’y accueillir les personnes sans-abri dans le respect des normes sanitaires. Les repas seront toutefois également proposés en formule à emporter. Deux bénévoles de la Croix-Rouge seront toujours présents. Une vingtaine de personnes sans-abri ont été identifiées de manière permanente à La Louvière, une ville qui compte également de nombreuses personnes précarisées… (le taux de chômage y est de 20%). Adresse : 19, Rue Albert 1er – 7100 La Louvière. Animaux admis.
  • A Tournai, le véhicule d’aide sociale « l’Albatros » ne s’arrêtera plus cet hiver sur la place Victor Carbonnelle, pour éviter les effets de « regroupement » auprès du véhicule en cette période. A la place, des lunchs et soupes chaudes sont disponibles en take away dans les locaux de la Croix-Rouge, rue du Pont, depuis le 1er novembre, tous les jours de 19h00 à 20h30.
  • A Mons, des maraudes sanitaires auprès des personnes sans-abri ont été initiées en mars avec l’asbl Synapse 3 fois par semaine. Elles se poursuivent, avec distribution de produits d’hygiène (savons, serviettes périodiques, mouchoirs etc), de gel et masques. Mi-novembre, une buanderie sociale sera ouverte. La Croix-Rouge de Mons fournit également des sandwiches deux fois par semaine à l’accueil de jour pour personnes sans-abri.
  • Des aides ponctuelles sont apportées dans toute la province, comme à Chimay : « Un couple de personnes sans-abri d’une trentaine d’années vivait dans un squat avec des rats. Nous les avons accueillis à la maison Croix-Rouge, donné l’accès à la douche, offert un repas chaud. Ils ont pu laver leurs vêtements, et en avoir des nouveaux, bien chauds. Finalement on a pu les aider à trouver une place dans un hébergement spécialisé, où nous les avons conduits et où ils ont été pris en charge par des professionnels », raconte Sylviane, la présidente bénévole de la Croix-Rouge de Chimay

Aide alimentaire

  • Nos épiceries sociales restent ouvertes et les distributions de colis d’urgence alimentaire se poursuivent. A Charleroi, notamment, on a constaté une forte affluence ces dernières semaines : les colis alimentaires sont distribués 3X/semaine, actuellement par la fenêtre vu l’exiguïté des locaux.
  • Une nouvelle épicerie sociale est tout juste ouverte à Ath, et une douche sociale ainsi qu’une buanderie sociale suivront mi-novembre.
  • Les distributions alimentaires, en fonction de la crise, peuvent s’adapter et se transformer en livraisons au besoin.

Soutenez le plan hiver de la Croix-Rouge face à la crise sanitaire du Covid19 en faisant un don !